Le condor et le ptit moineau...

Publié le par la cachette d'Emma

C’était un très beau condor qui volait très haut dans les cieux ! Certain de sa grandeur, il ne dédaignait toutefois pas d'accomplir certaines embardés dans le monde d’en bas, afin de mieux entendre les flatteries des ptits moineaux qui ouvraient grands le bec d’admiration. Courtois car certains qu’il serait encore plus admiré, il répondait par un élégant battement d’aile, plus pour être encore plus aimé que par véritable conviction, d’ailleurs…Il ne rendait que de très rares visites qu’à ceux dont il était certain de la dévotion et de l’admiration, les autres :il les ignorait….mais avec talent et panache, cela va sans dire. Ce qui en soi pouvait être considéré comme un exemple à suivre. Du moins est ce que chacun des pauvres petits moineaux finissaient par se dire, ceux qui étaient un peu moins flexibles du bec ou, et qui se méfiaient un peu de ce qui peut tomber du ciel…Le condor vola très haut, très loin, et très longtemps, puis un jour…A force de survoler tout, à force de prendre de la hauteur….Ben je sais plus :-DDD

Merci mon ptit lyonnais…Merci de m’avoir purement et simplement fait comprendre que les intentions de ceux qui ouvrent des blogs ne sont pas toujours tant de partager avec d’autres, que de se faire valoir, et que d’ailleurs, c’est souvent le cas. Que la gentillesse et la courtoisie ne sont pas toujours motivées par un vrai désir de donner du bonheur et d’échanger et que le respect de circonstance n’est que trop souvent une réponse à  la flatterie….

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Laurylyan 16/04/2010 12:46


Pourquoi toujours douter de toi ?
Tes écrits sont intéressants et ta pensée originale... Et tout cela vient bien de TOI ! Tu ES tout cela...

Nous avons tous un parcours différents et pour beaucoup c'est un parcours qui ne leur fera jamais voir la profondeur des choses, car pour porter un regard clair sur soi et sur les autres il faut
avoir plongé dans les eaux troubles de la vie et en être sorti.

Ce fut ton cas... Mais, souvent, cela nous empêche de nous voir nous-mêmes dans toute notre lumière.
Ta lumière transparaît dans tes écrits et même dans ce bout de photos de toi, Emmanuelle. Cette lumière qui transparaît dans tes yeux si bleus. Et les cicatrices si vives encore les voilent encore
bien trop...

Je ne sais pas de qui tu parles, mais...N'est-ce pas porter beaucoup d'attentes sur des personnes qu'au final tu ne connais pas réellement ?
Car la seule "vraie" rencontre ne peut être que vécu dans la vie réelle, et non pas sur ces ondes virtuelles...
Tu peux ressentir des affinités avec une personne avec qui tu corresponds, mais comment penser la connaître et donc pouvoir croire tout ce que l'on te dit ?

Cela fait si longtemps que je sillonne ces chemins irréels que LA leçon que j'ai apprise en presque 20 ans c'est qu'Internet n'est qu'un miroir de soi et non lien vers les autres.

Quant au blogs... Ah les blogs!!! Qu'est-ce qu'un blog ??? Juste une manière de SE dire aux autres, une manière de se montrer, se raconter, se partager aux autres. Donc oui, une manière de se
mettre à nu.

Un blog est une communication à sens unique, Emmanuelle, pas un lieu d'échange. L'échange il se fait ailleurs, un forum, un chat, des mails, une rencontre physique. Pas dans un blog. Un blog est un
outil bien trop "pauvre" en canaux de communication pour permettre un échange réel.

Tu lis unarticle dans un blog et tout ce que tu peux faire c'est y ajouter un commentaire, qui de même manière ne peut te permettre de complètement exprimer ta pensée, le fonds de ta réflexion, car
la taille des commentaire est généralement limitée (je dis bien "généralement" :-) ).

Pour moi, un blog, est en quelque sorte une bouteille à la mer. L'ouvre qui veut bien l'ouvrir une fois qu'elle aura échoué sur une plage, quelque part, portée par les courants. Et dans le cas d'un
blog, au fil des clics d'un blog à l'autre.

L'échange réel, la rencontre véritable des personnalités ne se fera jamais sur un blog ou sur internet...


Steph 15/04/2010 14:19


Une belle parabole ;o)
Bon allez, j'avoue, j'ai mangé des chocolats lors du stage mais je ne l'écris pas pour les parents :-)
La planète des blogs, univers impitoyable...
Gros bisous


la cachette d'Emma 16/04/2010 10:42



Ah, alors si tu as mangé du chocolat, je me sens plus proche de toi :-DDD


Houaip, un univers impitoyable, surtout pour les niaises comme moi, qui croient encore que l'ego n'est pas la première motivation et qui, stupides, croient quand on leur dit qu'elles sont
chouettes et interresantes:-((((


bisous et plein de jolies choses