Hélène, Bach et les loups...

Publié le par la cachette d'Emma

J'aime autant Hélène Grimaud pour l'ivresse de ses intérprétrations, notamment, je dois l'avouer, celles de Bach, que pour cette passion sauvage et atypique qu'elle voue aux loups. Non pas par désir d'exotisme ou je ne sais quelle autre raison d'une superficialité affligeante, mais parce que quelque chose d'elle vibre en eux...à moins que ce ne soit quelque chose d'eux qui vibre en elle...:-) Qu'importe d'ailleurs. Policée de l'extérieur, jolie comme un coeur, de cette intelligence pure et presque abrupte, l'écouter jouer m'apaise. Sa fougue d'une si grande clarté qu'elle touche au sublime me donne certains instants le courage de penser, l'imprudence de croire, que l'Homme peut accéder au sommet, explorer les abysses de ses possibles, et même, oh suprême espoir, s'y diriger et surtout, oh oui surtout, le vouloir....
Ecouter Bach, regarder certains grands maitres d'arts martiaux,

Me rappeler encore et encore les paroles si profondément humaines de Wilfried N' Sondé, son approche si pure et inédite de l'essence de l'humain, son refus à la fois si doux et obstiné à considérer que les origines géographiques d'un Humain puissent, même partiellement, le déterminer...Combien je m'étais alors trouvée idiote ce soir là, ma petite culture en bandoulière et mon article intello et très sérieux, que j'avais érigé entre lui et moi... Tant de grâce dans la pensée...tant d'élégance, que je ne voulais plus l'enfermer dans mes mots....

MAis ce soir, sans doute est ce dans ses bras que je voudrais être, et écouter Bilie Holliday, peu importe où, peu importe la saison, juste me blottir dans son cou, et écouter le monde respirer....

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Steph 16/11/2009 22:46


J'adore Bach et les...loups...;o)
Les autres, je ne connais pas trop :-(
Bizzz